Le constat

Le Togo est l’un des pays les plus pauvres du continent africain.

La mortalité maternelle est un drame quotidien. Toutes les huit heures, une mère décède des suites de complications liées à l’accouchement.

De ce fait, beaucoup de nourrissons se retrouvent  privés de lait maternel dès les premiers jours de leur vie.

Dans la plupart des cas, les grands-mères recueillent les bébés, mais n’ont pas les moyens matériels de les nourrir (le lait maternisé est trop cher).

66 enfants sur mille meurent avant l’age d’un an.

La malnutrition est  associée à la moitié des décès.

Malnutrition précoce, l’urgence silencieuse !

  • Tue davantage que les maladies infectieuses
  • Responsable de 50 % des décès d’enfants
  • Retard de croissance physique et moteur
  • Séquelles et infirmités irréversibles (cécité due a une carence en vitamine A)
  • Diminution des défenses immunitaires ( moindre résistance aux maladies)
  • Diminution des capacités cognitives et intellectuelles